Frais de port offerts sur votre première commande avec le code promo BIENVENUE

Coudre de la mousseline de coton

La mousseline est un tissu fin, léger et vaporeux. Elle peut être en coton, en soie ou même en matière synthétique. Les mousselines de Saeta Studio sont en 100% coton bio. C’est un tissu qui peut être assez fragile et délicat à coudre si on n’utilise pas les bonnes techniques ou les bons outils. Je vous livre donc tous mes conseils pour la coudre sans prise de tête.

Le matériel

Pour coudre de la mousseline, prenez garde à plusieurs choses :

  • utilisez des aiguilles fines sur votre machine (grosseur 60 ou 70), et utilisez toujours une aiguille neuve quand vous commencez un ouvrage
  • faites attention aux épingles utilisées. On a tendance à utiliser les mêmes quelque soit le tissu. Ici, prenez garde à ce quelles soient assez fines
  • choisissez du fil de qualité assorti à la couleur de votre tissu. Si votre mousseline est en coton, vous pouvez utiliser un fil en coton, sinon prenez du fil polyester

Préparer le tissu

Avant de coudre votre mousseline voici plusieurs étapes à respecter :

  • Lavez votre tissu (de la même manière que vous laverez votre vêtement une fois fini). Le tissu peut naturellement rétrécir de 5 à 10% au premier lavage. Il serait dommage de se retrouver avec un vêtement trop petit
  • Si vous sentez que vous allez avoir du mal à couper ou coudre votre tissu en raison de sa fluidité, vous pouvez amidonner votre tissu. Il existe des sprays vendus dans le commerce pour rigidifier le tissu facilement mais vous pouvez aussi réaliser une recette maison à base d’eau et de maïzena. Vous pouvez la retrouver ici.
  • Repassez bien votre tissu pour éviter les plis

Couper le tissu

La coupe peut être une étape difficile car le tissu a tendance à beaucoup bouger. Si vous l’amidonnez, vous aurez moins ce problème. Quelques astuces :

  • utilisez du papier de soie : étendez du papier de soie sur votre table de coupe et fixez le a la table avec du scotch pour éviter qu’il ne bouge, puis la mousseline. Enfin, découper vos pièces de patron, en prenant à la fois la mousseline et le papier de soie
  • comme toujours pour avoir un beau tombé, respectez le droit fil lors de la coupe
  • évitez de couper plusieurs couche de tissu en même temps. Par exemple, plutôt que de plier le tissu et couper les deux manches en même temps, procédez à la coupe de la première, puis de la deuxième. C’est plus long, j’en conviens, mais le résultat en sera amélioré !

Coudre votre vêtement en mousseline

Concernant l’entoilage, je vous déconseille d’utilisez de l’entoilage thermocollant. Il est préférable d’opter pour un entoilage en tissu fin, de l’organza par exemple, couleur chair, ou d’opter pour des finitions qui ne nécessitent pas d’entoilage (par exemple, évitez les parementures qui d’ailleurs seraient visibles à cause de la transparence, et préférez finir l’encolure avec du biais (sur l’endroit ou sur l’envers).

Le tissu étant transparent vous avez plusieurs options pour doubler le tissu : ne pas doubler le vêtement et porter un caraco ou fond de robe noir ou chair (en fonction de la couleur du tissu principal) en dessous. Doubler votre vêtement avec un voile coton couleur chair, ou d’une couleur se rapprochant de celle de votre tissu. Généralement j’aime acheter du voile de coton noir et du voile blanc, et doubler mes ouvrages avec l’un ou l’autre quelque soit la couleur. Je trouve que ce n’est pas du tout choquant, et d’ailleurs, si votre doublure est bien cousue elle ne doit pas se voir sur l’endroit !

Pour des finitions très propres, vous pouvez réaliser des coutures anglaises. Pour tout savoir sur les coutures anglaises, rendez-vous sur l’article de blog dédié.

Si vous avez du mal à faire tenir les épingles en place, ou à coudre régulièrement, n’hésitez pas à bâtir la couture à la main avant de passer sous la machine.

Pour l’ourlet, vous pouvez opter pour un ourlet roulotté (à réaliser à la machine ou à la surjeteuse avec un fil contrastant par exemple), ou pour un ourlet dit « mousseline » (c’est un tout petit ourlet, réalisé a quelques millimètres du bord du tissu).

Et enfin, si vous rencontrez des problèmes lors de la couture, que le tissu s’engouffre dans la grille d’entrainement, glissez du papier de soie sous votre tissu. Il sera pris dans la couture. Tirez alors délicatement dessus pour le retirer. Si il reste quelques petits morceaux coincés dans la couture, enlevez les doucement avec une pince à épiler.

tuto-coutures-anglaises

Il existe certainement d’autres astuces pour coudre la mousseline alors n’hésitez pas à les partager en commentaire !

3 commentaires

  • MarionIl y a 1 an

    Une petite question, quelle taille de point utilisez-vous ? Chez moi ça a tendance à tirer le tissu même avec des aiguilles fines…

    répondre

LAISSER UN COMMENTAIRE